La contribution des pionniers de la ville de Paris
au peuplement du Canada 1617-1850

(À paraître chez Septentrion au printemps 2018)

Présentation

La ville de Paris est le lieu d’origine de 907 pionniers et pionnières de la Nouvelle-France dont 225 filles du roi. Les recherches concernant les ancêtres parisiens ont, de tout temps, causé des difficultés aux généalogistes en raison de la perte des registres de l’état civil parisiens survenue en 1871. Jusqu’à la Révolution française, la capitale disposait, depuis le XVIe siècle, d’un nombre particulièrement important de registres paroissiaux, du fait de sa population et du nombre très élevé de ses paroisses. La majeure partie des archives de Paris a disparu lors des incendies de la Commune de Paris le 23 mai 1871, notamment les registres paroissiaux et d’état civil du XVIe siècle à l’année 1860. Le même jour, le Palais de Justice était lui aussi la proie des flammes. Les doubles des registres étaient par conséquent détruits. Cette perte incommensurable a rendu souvent difficile la recherche des familles parisiennes.

Les actes notariés conservés au Minutier central des notaires de Paris constituent sans aucun doute la plus importante source archivistique pour reconstituer une bonne partie de l’ancien état civil parisien. Les contrats de mariage, les testaments et les inventaires après décès permettent souvent d’établir, avec une grande précision, les filiations, les dates de naissance, de mariage et de décès de nombreux Parisiens.

Les recherches entreprises, depuis une dizaine d’années, par le généalogiste français Jean-Paul Macouin dans les archives du Minutier central des notaires de Paris permettent d’en connaître davantage sur les pionniers originaires de la ville de Paris. À l’aide de ses travaux et de ceux de plusieurs autres chercheurs, il est maintenant possible de rédiger un véritable dictionnaire biographique des pionniers de Paris au Canada depuis la fondation de la colonie jusqu’en 1850. Le répertoire en préparation comprendra les notices biographiques de 983 pionniers et pionnières originaires de la ville de Paris.

 

Les notices biographiques

 

Pour éviter de reprendre les textes de chercheurs tels qu’Archange Godbout, Michel Langlois, René Jetté, et autres, nous avons préféré identifier les éléments de la vie familiale des pionniers qui étaient moins connus à ce jour comme les paroisses d’origine
ainsi que leur localisation, les occupations ou les métiers des parents, les lieux de résidence de ceux-ci à Paris, les contrats de mariage et toutes les autres informations qui peuvent intéresser les historiens et les généalogistes français et québécois.

Pour chaque notice, les éléments suivants ont été considérés et recherchés dans différentes sources archivistiques et documentaires de la France et du Canada. Nous avons identifié ci-dessous les principales sources d’origine qui ont servi pour la rédaction des biographies. Seules les sigles suivants ont été identifiés à la suite des notices biographiques : (DBAQ), (DBC), (DGFQ), (DGFC), (FAQ) et (FO).