Samuel de Champlain de Brouage ou de La Rochelle ? – Les deux !

La découverte par le généalogiste français Jean-Marie Germe de l’acte de baptême de Samuel de Champlain datée du 13 août 1574 dans le registre pastoral du temple Saint-Yon de La Rochelle  constitue une donnée inédite pour l’histoire de la ville de Québec et de la Nouvelle-France. Bien que le nom du père de Samuel soit Chapeleau au lieu de Champlain dans l’acte, il s’agit selon moi d’une variante orthographique courante dans les actes anciens. Grâce à cette trouvaille, on peut maintenant écrire que Champlain avait 34 ans lorsqu’il fonde la ville de Québec en 1608, 36 ans lorsqu’il épouse Hélène Boulé à Paris en 1610 et 61 ans à sa mort à Québec en décembre 1635.

Le fait que Champlain soit de confession protestante ne surprend pas. Son prénom d’inspiration biblique, fréquent chez les protestants, et la période de sa naissance dans les provinces d’Aunis et de Saintonge, fiefs du protestantisme dans l’ouest de la France, confirment ses origines religieuses bien que par la suite, il fut un fervent catholique. Quant au lieu de la naissance de Champlain, on ne peut affirmer qu’il soit né à La Rochelle. Selon moi, le fondateur de Québec est né à Brouage et baptisé à La Rochelle. Voici les arguments qui tendent à justifier cette opinion :

Champlain est dit de Brouage dans ses écrits de 1632 (Œuvres de Champlain).

Dans le testament de son oncle Guillaume Allène rédigé à Cadix en Espagne en 1601, Allène dit de Champlain « J’ai beaucoup d’affection pour Samuel de Champlain ici présent, Français natif de Brouage dans la province de Saintonge ».  Allène, un contemporain et oncle de Champlain, le fait naître à Brouage.

Dans un acte de vente du navire La Jeanne (ct Me Vilain à Brouage du 23-12-1573), Antoine Chappelain pilote de navires, père de Samuel Champlain, possédait une propriété à Brouage, propriété que Samuel de Champlain a vendue en 1630 (contrat Gouyn, 27-09-1630).

Il est donc possible et même probable que Samuel de Champlain soit né à Brouage à l’été 1574 et qu’il ait été baptisé à La Rochelle le 13 août 1574 d’autant plus que chez les protestants il peut s’écouler de quelques jours à quelques semaines entre la naissance d’un enfant et son baptême. Comme Brouage se trouve à 55 km de La Rochelle, que les parents de Samuel de Champlain possédaient aussi une propriété à La Rochelle, il est donc normal que Samuel de Champlain ait été baptisé à La Rochelle puisqu’il n’existait pas de temple protestant à Brouage, le temple le plus près étant celui de Marennes.

Il ne sera donc pas nécessaire, pour le moment du moins, de corriger les informations inscrites sur les monuments et les plaques commémoratives qui rendent hommage au père de la Nouvelle-France.

Marcel Fournier, AIG

Historien et généalogiste

Coordonnateur du Fichier Origine

Le 28 avril 2012