Au lendemain de la Conquête de la Nouvelle-France, des mariages mixtes, dénoncés autant par l’Église catholique que par l’Église protestante, sont tout de même contractés devant des prêtres catholiques et des pasteures protestants. Entre les années 1760 et 1780, 316 unions mixtes avec des Canadiennes sont enregistré dont 222 devant un pasteur protestant et 94 devant un prêtre catholique. Ce livre propose un répertoire inédit des premières familles anglo-canadiennes issues des mariages mixtes contractés entre 1760 et 1780.

Ce livre est disponible auprès de l’auteur au prix de 20 $ + 5 $ de frais de poste.

 

Livre 41